Comment écrire une histoire ?

17 mars 2013

Actualités

Opt In Image
Inscrivez-vous !

Devenez membre privilégié de ce blog et accédez a notre Centre de Ressources exclusif   ! Plus de 50 liens vers :

  • les meilleurs sites de musique gratuite libre de droit
  • les versions d'essai des logiciels de montage vidéo et de création d'effets spéciaux
  •  les sites où créer des génériques
  • les forums spécialisés et les sites où acheter votre matériel

Et en cadeau le Guide SuperVidéaste des "10 meilleures pratiques pour BOOSTER votre audience sur YouTube".

Vos coordonnées ne seront jamais revendues ni partagées. Nous respectons votre vie privée. 

La recette pour écrire une histoire est connue depuis presque la nuit des temps !

En effet, la très grande majorité des histoires repose sur la même structure, en 3 actes   :

Premier acte : l’exposition

Cette phase sert à introduire les différents personnages, les présenter dans leur quotidien. Puis, vient un « incident » déclencheur qui vient perturber le quotidien du ou des personnages principaux et faire basculer leur quotidien. Sans incident déclencheur, pas d’histoire, votre ou vos personnages continuent à vivre leur vie. Le plus souvent l’incident déclencheur vient contrarier les plans initiaux du personnage, il crée un fossé entre l’objectif du personnage et sa réalisation.

Exemple : dans le film Alien l’équipage du Nostromo est en route vers la terre. Un signal (incident déclencheur) vient perturber cette route toute tracée et réveiller l’équipage qui se voit obligé de débarquer sur une planête inconnue alors que leur seul objectif était de ramener à terre leur cargaison de minérai.

Ce fossé entre l’objectif initial et sa réalisation crée une tension qui captive ainsi immédiatement votre auditoire. Car cet événement crée une attente dans le public : « les personnages vont-ils atteindre leur objectif initial ? L’équipage du Nostromo arrivera-t-il sain et sauf sur terre après sont passage sur cette planête inconnue ? »

Deuxième acte : le développement

Nous sommes dans le vif du sujet. On assiste au parcours du personnage pour atteindre son objectif contrarié. Le plus souvent, ce parcours est jonché d’embuches. Les James Bond sont représentatifs de cette structure. Au début de l’histoire James Bond se voit confier une mission. Cette mission est pleine de dangers et James Bond devra affronter de nombreux dangers pour la mener à bien.

Troisième acte : la conclusion

Cet acte voit le personnage atteindre son objectif et triompher après être passée souvent très près de la catastrophe (ce que l’on appelle le Climax). On peut envisager des rebondissement finaux qui font entrevoir le pire. Ainsi, dans Alien, après que tout l’équipage ait été décimé, Ripley parvient à s’échapper via la capsule de secours et détruire le vaisseau principal. On croit alors l’histoire terminée. Mais dans un ultime et terrifiant rebondissement, Ripley découvre horrifiée que l’Alien a réussi à embarquer à bord de la navette ! C’est au prix d’un acte de courage surhumain qu’elle réussira à se débarrasser de l’Alien. Souvent le héros ici doit mobiliser ses dernières forces, se dépasser pour atteindre son objectif et triompher.

Regardez maintenant toutes les histoires lues ou vues en y décryptant cette structure type. Vous serez très bientôt rapidement inspiré !

Bonne écriture !

photo credit: fiddle oak via photopin cc

, ,